Comment ne plus être stressé ?

Le stress est devenu un mot qu’on utilise de plus en plus, dans toutes les situations.
Mais qu’est-ce que le stress ?
Et comment s’en débarrasser ?


Table des matières

D’abord, c’est quoi le stress ?

« C’est un ensemble de réactions physiques et physiologiques de l’organisme, face à une situation particulière.« 
Ou encore « un agent physique ou psychologique provoquant une sollicitation accrue. »

Donc, le stress est normal et il concerne tout le monde, c’est un moyen de survie.
Il devient un problème lorsqu’il dure ou pire qu’il ne s’arrête jamais.

À notre époque le stress est défini comme « les situations ou événements où nous redoutons de ne pas être à la hauteur ou de perdre nos moyens. »

Lorsqu’un stress devient chronique, on dit qu’il devient pathologique.
Ça devient une « maladie ».

On peut avoir plusieurs sortes de stress : un stress physique, mental, émotionnel ou comportemental.

On pense souvent au négatif, mais le stress intervient aussi dans de bonnes situations : lors de notre premier baiser par exemple ou d’un mariage.
Ce stress-là est aussi appelé « eustress ».

Quelques chiffres

D’après les statistiques, la Suisse serait le 3e pays le moins stressant au monde.
Si tu lis cet article, pas certaine que tu sois d’accord 😉

Nous avons tout de même 1 personne sur 4 qui se sent stressée au travail et 1,3 million d’habitants qui se sentent épuisés.
Je n’ose alors pas imaginer les autres pays !

Les effets sur le corps

Il y a tellement d’effet sur notre corps !
C’est à cause de ça que plusieurs personnes consultent pour une pathologie qui n’est en fait qu’un effet secondaire d’un stress prolongé.

L’hormone du stress est le cortisol et est fabriquée par les glandes surrénales.

Le stress modifie notre métabolisme en favorisant l’énergie dans nos muscles, en augmentant la respiration, en libérant du glucose etc. afin de pouvoir nous défendre ou fuir.
Au contraire, il ralentit notre digestion, favorise le stockage des graisses (surtout au niveau abdominal), libère de l’endorphine, etc.

À un niveau élevé de danger, le sang se retire des extrémités, on peut avoir des palpitations, la vessie qui se vide soudainement, etc.

En résumé, en cas de stress, notre corps fait uniquement ce qui lui permettra de se battre ou de s’enfuir.
Le reste est littéralement mis en pause.

Le stress continu fini par nous rendre malade

Le stress continu agit sur nos émotions, notre moral, notre corps et notre comportement.

À terme, il peut créer des complications comme des acouphènes; un burn-out (ou burn-in); de la dépression; des maladies cardio-vasculaires; des maux de tête; une immunodéficience; etc. Pour n’en citer que quelques-uns.

Voici quelques signes d’un stress qui perdure :

  • Les problèmes continuent à trotter dans la tête une fois couché
  • Il y a de moins en moins de temps pour la famille, les amis, le sport, etc.
  • L’impression de constamment manquer d’énergie
  • Des tensions physiques, le souffle court, etc.

Comment être moins stressé

Bonne nouvelle, on peut agir sur différent tableaux et la gestion du stress, ça s’apprend.

Trouver le positif

Dans une situation stressante, on a souvent tendance à se laisser surcharger ou à imaginer le scénario catastrophe.

Dans ces cas-là, prend un instant pour voir le positif de la situation.
Arrête-toi quelques secondes, même si tu es surchargée de travail, et demande-toi « qu’est-ce que cette surcharge m’apporte de positif ? ».

Dans tous les cas, tu as une bonne raison de vivre ce stress.
Si ce n’est pas le cas et que cette situation ne t’apporte vraiment rien, il faudra voir pour la stopper. Tu y perds ton temps et ta santé.

Fait est mieux que parfait

S’embourber dans une situation, parce qu’on veut à tout prix que le résultat soit parfait, est un facteur stressant.

Si ton perfectionnisme te stress, demande-toi ce qu’il t’apporte.
As-tu en général de meilleurs retours ?
As-tu l’impression de mieux contrôler la situation ?
Cherches-tu la reconnaissance de quelqu’un ?

Dans tous les cas, est-ce que cela justifie ton stress ? Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?
Si oui, concentre-toi sur cette pensée quand tu sens que le stress devient trop grand.

Et n’oublie pas d’être indulgent envers toi-même.

Il n’y a plus de solutions

Qui n’a jamais eu d’insomnie parce qu’il est certain qu’il n’y aucune solution au problème ?
La sensation d’être dans une impasse peut créer énormément de stress !

Et si tu testais autre chose ?
Change de comportement, de perspective.
Essaie de voir la situation sous un autre angle.
Demande l’avis ou l’aide de quelqu’un.

Change un paramètre de la situation et vois si ça permet de la dénouer un petit peu.

Et dans le cas où tout est vraiment et réellement perdu, commence dès maintenant à passer à autre chose et à en retirer de l’expérience.

Gérer son temps

Cela semble tout bête, mais parfois il faut revoir les bases.

Est-ce ton planning favorise le stress ?
Si c’est le cas, comment tu peux y ajouter « de l’air » ?

Commence petit et accorde toi quelques secondes toutes les heures pour respirer.
Tu peux mettre un réveil chaque heure, prendre le temps de fermer les yeux quelques secondes et te concentrer sur l’air qui entre et qui sort dans tes poumons.

À terme, tu pourras même noter des rendez-vous avec toi-même dans ton planning pour faire quelque chose qui te fait du bien et qui prend un peu plus de temps : un ciné, la cuisine, une ballade, etc.

Des soutiens gustatifs, mais pas trop

Le stress favorise le grignotage et la plupart du temps, grignoter favorise le stress…

En dehors des repas essaies de n’avoir à disposition que des aliments qui peuvent te soutenir dans ton stress et non l’augmenter.

Par exemple :
– Le stress te donne mal à la tête ?
Remplace ton eau par des infusions à la menthe.

– Tu te sens nerveux ?
Mange quelque chose de croquant ou du chocolat noir.

– Tu es encore plus fatigué à cause du stress ?
Élimine les sucres. Pas de pain, de chips, etc.

– Tu peines à t’endormir ?
Augmente ton insuline et ta sérotonine avant de dormir.
En mangeant un morceau de banane avec un peu de miel par exemple.

Faire le plein d’énergie

Imagine-toi comme une batterie. Le stress utilise l’énergie de cette batterie et si tu ne la recharges jamais, arriver un moment, il n’y a plus d’énergie.

Recharge-là de n’importe quelle manière.
En sortant avec des amis, en allant en forêt, en faisant de la boxe, en sortant ton chien, en voyageant, etc.

Fais en sorte de te connaître assez bien pour savoir lorsque tu dois faire le plein. Et fait-le !

Si ton téléphone n’a plus de batterie, tu ne lui cries pas dessus ou tu n’espères pas qu’il va tout d’un coup se rallumer, tu le recharges tout simplement.

Trouver l’équilibre

Les clefs :
– Un sommeil suffisant et profond.
– Faire de l’exercice régulièrement et si possible à l’air libre.
– Faire preuve de reconnaissance.
– S’accorder chaque jour des moments de calme ou de pleine conscience.
– Avoir une bonne alimentation.

Encore un petit test ?

Ci-dessous, tu trouveras un test pour l’évaluation de ton stress.
(Bien entendu, ce test n’est pas un diagnostique).

Profite de faire un tour sur leur site en même temps. Il contient pas mal d’infos intéressantes.

Tu préfères un petit « challenge » d’une semaine ?

Chaque jour, pendant une semaine, tu recevras un mail avec 2-3 petites choses à t’accorder dans ta journée.

Tu veux aller plus loin ?

La gestion du stress se travaille et s’améliore.

Si tu aimerais apprendre à être plus tranquille ou à mieux gérer ton temps, ça se travaille en coaching.

Si tu as besoin de moments de calme et de recharger tes batteries, je te conseille la réflexologie plantaire ou le Breuss.

Bien sûr tu peux m’écrire pour en discuter sur instagram ou whatsapp


Tu peux aussi directement prendre rendez-vous.